La pédagogie Montessori

Maria Montessori, médecin italien (1870-1952), nous a légué de magnifiques valeurs éducatives.



Femme en avance sur son temps, elle a toujours milité pour l'amélioration des conditions de la femme, mais surtout pour le respect de l'Enfant. Selon elle, chaque enfant est une promesse, car il porte en lui un trésor d'enthousiasme et d'amour.

Les relations entre les adultes et les enfants, mais aussi entre les enfants entre eux, conditionnent la nature des relations des adultes de demain : chaque enfant est une graine de paix pour l'Humanité. Elle met en valeur l'amour, le travail, la collaboration et l'indépendance.

L'adulte devient un éducateur observateur, qui aide sans trop aider.

Elle soutient que les enfants ont besoin d'ordre, de choisir librement leurs activités, et de pouvoir les répéter.

"L'enfant n'est pas un vase que l'on remplit, mais une source que l'on laisse jaillir." (Maria Montessori)




Du côté de l'enfant


3 périodes embryonnaires :

  • embryon physique avant la naissance

  • embryon psychique 0-3 ans

  • embryon social 3-6 ans

Construction psychique +++ grâce aux interactions avec le monde extérieur.

L'esprit absorbant : les expériences se transforment en sensations, que l'enfant va assimiler pour construire son identité, personnelle mais aussi sociale.

Chaque expérience compte, surtout entre 0 et 2 ans : gros potentiel et grosse vulnérabilité.




Les périodes sensibles : un appel irrésistible de construction intérieure qui pousse l'enfant vers un aspect de son environnement.

Se succèdent en se superposant : les périodes sensibles de l'ordre, du mouvement, du langage, des sensations, aux petits objets, à la vie sociale.

On veillera à ne pas entraver l'enfant dans cet élan vital.


De 0 à 3 ans : "Apprends moi à prendre conscience que je suis."

De 3 à 6 ans : "Aide moi à faire tout seul".




La place de l'adulte


L'adulte est un observateur : Il a un regard neuf sur l'enfant, respecte son activité spontanée, il ne lui attribue jamais d'étiquette limitante.

Il n'interrompt pas l'enfant concentré, son regard est encourageant mais pas pesant.


L'adulte est un accompagnateur : Il fournit à l'enfant un environnement adapté, en respectant sa personnalité.


L'adulte est un exemple : Il incarne les valeurs qu'il souhaite transmettre : respect, tolérance, dans un monde de paix.

Il accepte l'enfant tel qu'il est.


L'adulte propose une relation de qualité fondée sur la bienveillance et la coopération.

Il réalise une introspection personnelle et prend soin de lui pour nourrir cette relation.

Il enveloppe suffisamment le bébé, par ses soins et son regard.

Il implique ensuite l'enfant dans les actes de la vie quotidienne, dans une relation de transmission.


"Nos enfants ne nous appartiennent pas." (Khalil Gibran)