Chut! J'Ocytocine...

Elle méritait bien un post entier à son sujet.

Qui donc pensez-vous ?

Je parle de l'Ocytocine.


L'ocytocine est une hormone.

Les hormones...

Quand je préparais le concours pour l'entrée à l'école de puéricultrices, j'en faisais des cauchemars !

Les catécholamines, la thyroxine, l'adrénaline, la testostérone, la progestérone, le cortisol, la prolactine, etc... autant de noms barbares qu'il fallait connaitre sur le bout des doigts, et ça n'était pas si facile !

Mais ma préférée était déja l'Ocytocine :)


J'avais très envie de vous en parler aujourd'hui car elle est dans toutes mes conversations depuis que j'exerce en tant que consultante en parentalité.


Tout d'abord, il faut que je vous explique ce qu'est une hormone : c'est une substance chimique, produite par les glandes de notre système endocrinien, et qui voyage dans le sang jusqu'aux organes de notre corps pour leur délivrer des messages.


Ensuite il faut différencier l'action chimique de l'ocytocine dans les mécanismes de l’accouchement et de la lactation humaine, et son action psychique dans les mécanismes de l'attachement.


L'ocytocine est sécrétée par l'hypothalamus puis libérée par l'hypophyse postérieure, et elle va agir directement sur les muscles lisses de l'utérus et des glandes mammaires.

C'est ainsi qu'elle a un rôle majeur dans la stimulation des contractions utérines lors de l'accouchement.

Elle est également essentielle au cours de l'allaitement maternel, car sa sécrétion déclenche l'éjection du lait, après stimulation mécanique des mamelons mais aussi stimulation cérébrale par contact avec son bébé, observation de sa photo, sensation de son odeur ou écoute de ses pleurs.

C'est pour cela qu'une ambiance apaisée, un contact rapproché avec son bébé, une disponibilité maternelle pour s'imprégner de son bébé sont impératifs pour favoriser l'allaitement.

Je recommande à toutes les mamans allaitantes qui observent une baisse de lactation, de se rapprocher physiquement de leur bébé, de le prendre en peau-à-peau, de ressentir physiquement son amour, sa chaleur, et son odeur, et très souvent la lactation augmente grâce à la sécrétion d'ocytocine (ainsi que de prolactine) chez la maman.



Mais ce que je trouve absolument fascinant, c'est le rôle de l'ocytocine dans l'attachement parent enfant, dans la régulation du stress de l'enfant, et dans la spirale positive qui se crée autour de sa sécrétion.


Savez-vous que le cerveau d'un enfant continue de grandir jusqu’à ses 25 ans?

L'ocytocine, hormone anti-stress, hormone du bien-être, de la détente et de l'apaisement, favorise cette maturation cérébrale.

Il a été observé de meilleures connexions cérébrales chez l'enfant sécrétant de l'ocytocine ("Pour une enfance heureuse" de Catherine Gueguen) !

Comment s'assurer que le cerveau de l'enfant sécrète de l'ocytocine ? C'est tout simple : par des mots doux, des câlins, le toucher (bienfait du massage bébé!), l'affection, le lien, l'attachement, la relation tendre pendant sa toilette, son repas, la tétée, les jeux...

Tous ces moments doux qui entourent le bébé lui font sécréter l'ocytocine :)


Le parent sécrète également de l'ocytocine, même en dehors de l'accouchement et de l’allaitement !

Un sourire de son bébé, un câlin, un peau à peau, une photo de lui, et c'est le bien-être qui l'envahit à son tour !

Un parent apaisé, apaise alors plus facilement son enfant : c'est la contagion émotionnelle des neurones miroir.

Nous pouvons alors parler de spirale positive ou cercle vertueux.



J'ai vécu cela cet été : mon adolescente (presque adulte!) a travaillé dans un centre de loisirs en tant qu'animatrice. Elle recevait tellement d'affection, de contacts chaleureux, et d'attentions de la part des enfants dont elle s’occupait la journée, qu'elle nous transmettait cette affection le soir venu, au centuple ! Et c'est ainsi que j'ai réalisé l'impact de l'ocytocine sur notre cerveau et nos liens sociaux.



L'ocytocine fait diminuer le taux de cortisol sécrété en cas de stress : c'est pour cela qu'il est très bénéfique de toucher son enfant quand il est en crise de tempête émotionnelle, et de le réconforter plutôt que le réprimander. Vous observerez alors un apaisement rapide de son état de stress.

De même un câlin prolongé, une présence rassurante lors du coucher seront mille fois pus efficaces pour un lâcher prise de l'enfant dans le sommeil, que toutes les menaces du monde.

Car l'ocytocine sécrétée par le binôme parent-enfant lors de ce câlin du soir, apaisera toute la pièce et fera fuir le stress du coucher et de la séparation.



Enfin, l'ocytocine induit de l'empathie chez les êtres : un parent se souciera mieux de son enfant, un enfant d'un autre enfant, etc... s'ils sécrètent de l'ocytocine.

D'où les expériences enrichissantes conduites dans certaines écoles, de pédagogies empathiques, de massages entre les élèves, pour améliorer le bien-être à l'école et diminuer le harcèlement scolaire.


Je pourrais en parler des heures de cette hormone magique :)


Mais il faut bien conclure : tentez l'expérience, donnez de l'affection et soyez agréablement surpris du retour positif que vous récolterez.

Câlinez vos bébés, vos enfants, soyez doux et empathiques avec eux, et vous verrez comme la spirale positive vous entourera.

Massez-vous, massez-les, jouez avec eux, prenez soin de vous, et tout l'équilibre familial sera empreint de douceur et d'affection.

Ainsi vous ferez comme moi, quand je sens que le cortisol monte, que l'adrénaline s'emballe!

Je me pose et je dis :

"Chut ! j'Ocytocine..."




91380 CHILLY-MAZARIN

07.66.86.10.15

  • Facebook
  • Instagram

Consultations sur RDV

du lundi au vendredi de 9h à 17h.

(Possible consultation en soirée ou le week-end avec majoration, sur devis).

Zone d'exercice : Région Essonne Nord, Hauts de Seine Sud, Val de Marne Ouest.

(Majoration au dessus d'un rayon de 10km de Chilly-mazarin, sur devis).